Le Cashback: un concept prometteur dans l’univers du e-commerce

par Rédaction Kashalo
0 commentaire

Le cashback, un concept encore méconnu en France

La cashback est un concept qui a permis pendant ces dernières années, de booster le e-commerce et nourrir un rapport gagnant-gagnant entre les marchands, les sociétés de cashback et les consommateurs. Ainsi, les marchands ont pu voir leurs ventes augmenter et les consommateurs ont pu économiser de l’argent. 

La notion de cashback demeure néanmoins peu connue en France, malgré le grand essor du commerce sur internet. Les consommateurs qui sont aux aguets pour faire des économies sur leurs achats,  y trouveront certainement leur bonheur.

Les marchands e-commerce s’inspirent des banques

Le cashback est un terme anglais constitué de deux mots “cash” et “back” qui signifient respectivement “argent” et “retour”. Ce concept a été introduit pour la première fois aux états unis. Au début des années 1970, les banques américaines utilisaient ce système pour inciter les détenteurs de cartes bancaires à les utiliser pour effectuer leurs règlements quotidiens.   A la fin de chaque année, la banque versait une remise qui varie entre 1% et 2% du montant total des règlements annuels à leurs clients. Une technique commerciale qui a permis aux banques d’augmenter leurs gains.

A partir des années 1990, ce système a été utilisé dans le commerce sur internet par ce que l’on appelle aujourd’hui, des sociétés de cashback. Au fil des années, elles sont devenus nombreuses, et se présentent aujourd’hui comme des intermédiaires qui proposent des réductions sur les achats effectués auprès de leurs marchands partenaires.

Avec l’explosion du e-commerce, le système de cashback est devenu un levier inéluctable pour les marchands qui  veulent fidéliser leurs clients. En effet, les sites de cashback se positionnent comme des porteurs d’affaires qui permettent de propulser les ventes de leurs marchands partenaires.

Le marché de cashback en France

Les entreprises de cashback deviennent de plus en plus nombreuses en France bien que bon nombre de français soient encore réticents à l’idée d’utiliser leurs services. Mais, la croissance fascinante du e-commerce en France y a suscité l’apparition de plusieurs sociétés de cashback; On y compte aujourd’hui une vingtaine.

Les quatre leaders du marché de cashback en France : Igraal, Poulpeo, EbayClub et Capital Koala, se sont regroupés pour fonder le syndicat National du marketing à la performance (SNMP). Ils ont publié une étude sur le rôle qu’a joué le cashback à dynamiser le marché du e-commerce en France.

En effet, le volume de ventes généré par le cashback s’est amplifié entre 2016 et 2019 pour atteindre 690 millions d’euros, ce qui représente une augmentation de 176 %. Plus que la moitié des utilisateurs de cashback ont affirmé découvrir de nouveaux sites de e-commerce grâce à ce système.

A leur tour, les sociétés de cashback ont vu alors leurs chiffres d’affaires augmenter de 147 % pour atteindre 42 millions d’euros en 2019. Des résultats encore modestes comparés à ceux enregistrés dans d’autres pays comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Malgré cela, les chiffres prouvent que le cashback est devenu un des leviers incontournables à avoir dans le collimateur des stratégies marketing des marchands qui souhaitent augmenter leurs ventes et fidéliser leurs clients. Durant ces trois dernières années, les marchands ont fait de plus en plus confiance aux sociétés de cashback et considèrent aujourd’hui que c’est un concept qui est rapporteur de chiffre d’affaires.

Selon l’étude menée par le syndicat National du marketing à la performance (SNMP) et le XERFI, institut spécialisé dans l’e-commerce, 60 % des Français ont déjà entendu parler du cashback, mais seulement 36% d’eux savent ce que c’est. Une notoriété qui reste limitée par rapport à la grande expansion de l’e-commerce.   Le profil type d’un utilisateur de cashback a entre 35 ans et 49 ans, habite dans la région parisienne et a l’habitude de faire des achats plusieurs fois par mois.

Comment fonctionne le cashback ?

Le principe est très simple; si vous faites des achats en activant le cashback via le site, l’application mobile ou l’extension de la société de cashback, cette dernière touche une commission dont il vous rétrocédera une partie.  Cette somme peut être fixe ou proportionnelle au montant de l’achat : c’est ce que l’on appelle une offre de cashback.

Les montants de cashback sont versés directement dans une cagnotte virtuelle.  Dès que l’on cumule un certain montant, la société de cashback peut éventuellement le verser à l’acheteur selon différentes modalités : virement bancaire, virement Paypal, chèques cadeaux, etc… 

Il suffit de créer un compte chez la société de cashback via leur site internet ou application mobile, choisir le marchand partenaire souhaité et passer la commande, pour que l’on verse à l’acheteur un pourcentage du montant de son achat en ligne.

Les offres diffèrent d’une société de cashback à une autre, en fonction des partenariats noués avec les marchands. Durant ces trois dernières années, la concurrence entre ces sociétés est devenue très acharnée pour s’accaparer la part du lion du marché. Chaque société de cashback essaie d’élargir sa liste de partenaires, de négocier les meilleures offres, de proposer des modalités de remboursement variées et d’améliorer son support client. Une dynamique concurrentielle qui ne peut qu’être bénéfique pour les consommateurs. 

Aujourd’hui, les sites de cashback proposent différentes offres pour attirer les acheteurs. Ces derniers éprouvent des difficultés à dénicher l’offre la plus avantageuse, et passent des heures à chercher sur internet avant de trouver leur bonheur.

L’utilisation d’un comparateur de cashback comme kashalo.com, pourrait être très utile pour trouver la meilleure offre en quelques clics seulement. Ainsi, vous gagnerez du temps et de l’argent.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire